Quelle décapotable devrais-je acheter ?

On leur donne de nombreux noms – troptop, roadster, cabriolet, spider, speedster, cabriolet – mais les voitures qui offrent des expériences de conduite à ciel ouvert font partie de la culture automobile depuis qu’elle existe. Lorsque la sensation de vitesse prime sur les performances ultimes, et que 93 millions de kilomètres d’espace pour la tête sont plus importants que l’espace de chargement, il est temps d’acheter des cabriolets.

Qu’est-ce qu’un cabriolet ?

Ce qui fait d’un cabriolet un cabriolet, c’est son toit. D’une manière ou d’une autre, le toit du véhicule doit être rétractable ou amovible. Il peut s’agir, par exemple, d’une capote souple à repliage manuel comme celle de la Mazda MX-5 Miata, d’un toit rigide à repliage électrique comme celui que Chevrolet utilise dans la Corvette décapotable, ou d’un toit rigide amovible de type Jeep Wrangler. Les voitures comme la Porsche 911 Targa et le coupé Corvette, qui possèdent des sections de toit amovibles, ne sont pas considérées comme des cabriolets.

Coupé ou cabriolet : Lequel dois-je acheter ?

À moins que la plate-forme d’un cabriolet n’ait été développée dès le départ avec un toit rétractable en tête (ex. Mazda Miata, McLaren 720S Spider, BMW Z4), il y aura des sacrifices par rapport à un coupé équivalent. Le fait de retirer le toit d’une voiture compromet la rigidité structurelle, ce qui oblige le constructeur à prévoir des renforts de carrosserie supplémentaires qui ajoutent du poids.

Si vous recherchez le style ultime, les performances maximales et la solidité par tous les temps, optez pour le coupé. Les cabriolets sont destinés à ceux qui sont prêts à sacrifier un ou deux points de pourcentage de performances et de praticité en échange d’une expérience de conduite avec le toit.

Liste de contrôle pour l’essai d’une décapotable : 5 points à vérifier

  1. Vérifiez la visibilité depuis le siège du conducteur. Les complications d’un toit pliant peuvent créer d’énormes angles morts derrière le pilier C lorsque le toit est relevé. En revanche, la visibilité doit être excellente lorsque le toit est abaissé. Si votre vue hors de l’habitacle est compromise, nous vous recommandons de cocher la case pour la surveillance des angles morts et l’alerte de circulation transversale arrière.
  1. Actionnez la capote afin d’être attentif à la durée de l’opération et de savoir si elle peut être effectuée avec la voiture en mouvement. (Dans la plupart des cabriolets, vous pouvez actionner la capote à basse vitesse).
  1. Jetez un coup d’œil aux sièges arrière et à l’espace du coffre. Même si un cabriolet comprend des sièges arrière, cette zone d’assise a tendance à manquer cruellement d’espace pour la tête et les jambes. Certains cabriolets empiètent également sur l’espace du coffre lorsque leur toit est replié.
  1. Conduisez sur l’autoroute avec le toit relevé et avec le toit abaissé. En particulier dans le cas des cabriolets à toit souple, le toit pliant n’est pas susceptible d’isoler le son aussi bien qu’un toit fixe, alors restez attentif au bruit excessif du vent lorsque le toit est relevé. Lorsque le toit est abaissé, un excellent cabriolet reste suffisamment silencieux pour que vous puissiez tenir une conversation sans élever la voix. Si l’air pénètre plus dans l’habitacle qu’il ne le traverse, une décapotable peut devenir assourdissante, bruyante et décoiffante.
  1. Visez les bosses. Sans la rigidité structurelle offerte par un toit fixe, il est important de prêter attention au potentiel de flexion du châssis d’une décapotable lors d’un impact. Ouvrez l’oreille pour détecter les grincements, les craquements et les cliquetis après un choc, qui ne feront qu’empirer tout au long de la vie de la voiture.

Les cabriolets sont-ils de bonnes voitures ? Le pour et le contre

Même si les cabriolets présentent des compromis inhérents en termes de performances, le style de carrosserie à toit ouvert ajoute à l’expérience de conduite et à la sensation de vitesse avec un espace de tête (littéralement) illimité, un son de moteur amélioré et une relation plus étroite avec l’environnement de conduite.

L’espace de chargement est un point faible, surtout dans le cas des cabriolets qui rangent leur toit rétractable dans le coffre. Quant aux compromis sur les performances, les cabriolets ont tendance à être moins rigides et plus lourds qu’un coupé équivalent. La conduite à ciel ouvert vous coûtera également un peu plus cher.

Quels sont les types de cabriolets ?

Décapotables de performance

Exemples : Mazda MX-5 Miata, Fiat 124 Spider, Ford Mustang, Chevrolet Camaro

Les avantages : Ce sont quelques-unes des voitures de sport les plus légères, les moins chères et les plus pures qui existent. Elles proposent également des variantes à quatre cylindres qui seront votre meilleure option si vous recherchez un cabriolet efficace.

Inconvénients : Le niveau de prix signifie que certains équipements intérieurs, certaines fonctions d’infodivertissement et certaines options populaires peuvent ne pas être disponibles. De plus, comme ces voitures sont très accessibles, vous avez moins de chances d’impressionner lors d’un rassemblement de voitures local.

Cabriolets haut de gamme basés sur une berline

Exemples : Mercedes-Benz Classe C, BMW Série 4, Audi A5

Les avantages : Ces voitures offrent toute la qualité que vous attendez d’un coupé de luxe, et vous ne trouverez pas de capotes à rabattement manuel à ce prix. Mercedes a même prévu un système d’aération du cou “Air Scarf” pour vous garder au chaud lorsque vous conduisez avec le toit baissé par temps froid.

Inconvénients : le prix sera plus difficile à gérer que celui des cabriolets de performance, et comme ces décapotables sont basées sur une berline, il est plus probable que le toit replié empiète sur l’espace du coffre. De plus, les cabriolets performance moins chers se conduisent mieux.

Cabriolets haute performance

Exemples : Porsche 911, Chevrolet Corvette, Mercedes-AMG GT

Avantages : Pour obtenir le luxe et la performance, le mieux est de choisir une version à toit ouvert d’un coupé existant. Leur conduite est similaire à celle de leurs frères et sœurs en compétition avec la voiture du meilleur conducteur, et le prix permet d’obtenir des moteurs puissants et excitants. Et avec le toit ouvert, vous pourrez entendre l’échappement.

Inconvénients : Ces voitures peuvent coûter cher, bien au-delà de six chiffres. Et même à ce prix, certains cabriolets sont toujours aussi bruyants lorsque le toit est ouvert.

Existe-t-il des cabriolets électriques ?

La réponse courte est : pas encore. Les constructeurs automobiles concentrent leurs ressources électrifiées sur des segments plus populaires. Tesla a repoussé les plans de son Roadster (qui est en fait plus une targa qu’une décapotable), et Audi n’a pas encore donné de détails concrets sur la TT E-Tron.

Même si vous êtes prêt à vous contenter d’un cabriolet hybride, il n’y a qu’une seule option sous la forme du Roadster BMW i8, et cette voiture cessera d’être produite en 2020.

Un SUV décapotable est-il vraiment à considérer?

Oui ! Les SUV convertibles n’ont rien de nouveau ; il suffit de penser à la Jeep Wrangler. Le Ford Bronco récemment dévoilé propose également des options de toit rigide et souple amovibles. Il y a également eu des exemples moins réussis, comme le Nissan Murano CrossCabriolet et le Range Rover Evoque Convertible.

Voici la décapotable la plus amusante que vous puissiez acheter

Le roadster de 40 000€ de Mazda incarne ce que nous aimons dans la conduite : il est léger, ludique, prévisible et inspire confiance. Et les deux options de capote rétractable sont excellentes. Vous pouvez remettre la capote manuelle en place en quelques secondes ou opter pour la Miata RF à toit rigide, plus élégante et plus stylée.

Achetez-en une avec une transmission manuelle, faites tourner le moteur à fond et trouvez la route la plus sinueuse dans un rayon de 80 km pour découvrir l’équilibre exceptionnel de la Miata. Vous ne le regretterez pas !